Archives pour la catégorie Simple

TourGuide de Paris

facile.gif NIVEAU SIMPLE

blasonparis.jpg    tourguidetoureiffel.jpgcityzeum2.gifzevisit.jpg        

TourGuide pour les NUVI, Zumo et StreetPilot réalisés avec les fichiers audio de CityZeum et de ZeVisit

Un habitat permanent à Paris est attesté pour la période chasséenne (entre 4 000 et 3 800 av. J.-C.), sur la rive gauche d’un ancien bras de la Seine dans le 12e arrondissement. La présence humaine semble avoir été permanente durant le Néolithique. Le flou le plus total existe entre cette occupation préhistorique du site et la période gallo-romaine. Seule certitude, les Parisii, peuple gaulois, sont les maîtres des lieux quand les troupes de César arrivent, en 52 av. J.-C., et la renomment Lutetia (Lutèce). On ne connaît pas encore avec certitude l’emplacement de la cité gauloise : île de la Cité (hypothèse aujourd’hui très discutée), île Saint-Louis ou une autre île aujourd’hui rattachée à la rive gauche voire Nanterre. Caldarium des thermes de Cluny.La cité romaine a été construite, selon un plan hippodamien au Ier siècle sur la rive gauche. On pense qu’elle s’étendait approximativement du boulevard Saint-Germain au Val-de-Grâce et de la rue Descartes au jardin du Luxembourg. Le centre de la ville est au croisement du cardo et du decumanus, au niveau actuel des 172 et 174 de la rue Saint-Jacques, le cardo. Elle disposait d’un forum, de thermes alimentés par un aqueduc depuis le plateau de Rungis, au sud, d’un théâtre et d’arènes. Un cimetière (la nécropole Saint-Jacques) est implanté au sud. Lutèce n’avait probablement que cinq à six mille habitants à son apogée : une cité modeste du monde romain, (Lugdunum au IIe siècle comptant de 40 000 à 400 000 habitants). Selon la tradition, la ville aurait été christianisée par saint Denis, martyrisé vers 250. Durant le Bas-Empire, Lutèce est touchée par les grandes invasions et sa population se replie dans l’île de la Cité, fortifiée par la récupération de pierres prises aux grands édifices ruinés. Néanmoins dès le IVe siècle, l’existence de faubourgs est attestée, et la ville reprend le nom du peuple dont elle est la capitale, les Parisii. En 451, sainte Geneviève, future patronne de la ville, serait parvenue à convaincre les habitants de ne pas fuir devant les Huns d’Attila qui s’en détournent effectivement sans combat.

  

windows.gif  macos28528.gif

Compatible Mac et PC. 

Téléchargez les fichiers suivants et copiez le fichier « .GPI » sur le NUVI ou la SD Card dans le répertoire « Garmin \ POI » :

TourGuide de Paris dans Simple disquettes018 disquettes010 dans TourGuide 

Visitez CityZeum.com  

Les TourGuides de France à télécharger

Bordeaux Bourgogne Lille Loire (châteaux) Lyon Marseille Nice Paris Strasbourg Versailles

Tous les TourGuides

Pourquoi un TourGuide ? Comment l’installer … 

Le TourGuide comme guide touristique.

 

Création de fichiers TourGuide selon POI Loader

facile.gif NIVEAU SIMPLE

rouen.jpg

Il est possible de créer des fichiers TourGuide pour le NUVI. Ces fichiers permettent une exécution automatique de fichiers audio lorsque vous vous approchez des POI particuliers.

Pour comprendre leur fonctionnement et leur création, il faut suivre la procédure décrite dans le fichier d’aide de POI Loader dont voici une traduction. 

—————————————— 

 

TourGuide

TourGuide est une fonctionnalité des GPS Garmin. Les fichiers TourGuide comprennent des POI personnalisés accompagnés de fichiers « .mp3″ de description. Lorsque vous approchez d’un point TourGuide, le fichier « .mp3″ s’exécute et vous fournit des informations concernant ce point, de façon comparable à un guide touristique. Les fichiers TourGuide doivent être sauvegarder sous le format « .gpx ».

NOTE : les fichiers TourGuide sont habituellement créés par des développeurs tiers.

Pour créer des points d’intérêt TourGuide, il faut suivre la démarche de création de POI personnalisés dans MapSource et utiliser le champ File/URL pour y attaché le fichier « .mp3″ approprié. Les fichiers « .mp3″ doivent contenir le mot « TourGuide » dans le nom pour activer la fonctionnalité TourGuide. Par exemple, « TourGuide.mp3″, « TourGuide USA.mp3″ sont des noms de fichiers TourGuide valables.

Après avoir créé tous vos POI TourGuide, sauvegardez dans dans un fichier « .gpx ». Voir pour cela la création de POI personnalisés dans MapSource pour plus d’informations.

Après avoir sauvegarder les POI TourGuide dans un fichier « .gpx », vous pouvez les sauvegadre sur une SD Card où les sauvegarder sur le disque dur du GPS en utilisant les options Mode Express ou Mode Manuel de POI Loader.

 

Ajout d’images aux POI TourGuide

arct1.jpg

Vous pouvez ajouter des images « .jpg » à vos POI TourGuide en suivant les étapes décrites dans la section création de POI Personnalisés dans MapSource. Sauvegarder les fichiers « .jpg » et « .mp3″ dans un répertoire en utilisant le champ File/URL pour lier ce répertoire.

Vous pouvez également inclure le chemin de vos fichiers « .jpg »  dans les données ID3 de vos fichiers « .mp3″. Cherchez sur internet plus d’informations sur les balises ID3 des fichiers « .mp3″ (ou bien utilisez Mp3TagTools à télécharger ici).

 

supplmen.jpgCréation de POI Personnalisés dans MapSource

Les utilisateurs peuvent créer des fichiers de POI personnalisés et les sauvegarder dans des fichiers « .gpx » en y attachant des fichiers « .mp3″ qui jouent un son qui se substitue à l’alerte sonore de base du GPS Garmin quand vous approchez du POI.

Pour cérer un fichier « .gpx » avec MapSource :

  • Ouvrir MapSource.

  • Créez un waypoint en utilisant Waypoint Tool, l’option Find, ou bien avec un clid droit sur la carte. La boîte de dialogue des propriétés des Waypoints apparaît (NB vous pouvez .aussi enregsitrer les coordonnées physiques d’un lieu en utilisant par exemple, Google Panoramio).

  • Entrez l’information appropriée dans les champs. NOTE : la vitesse et l’alerte de proximité saisie dans ces champs se substitue aux alertes de distance ou de vitesse pouvant être saisies en Mode manuel.

Name – Entrez un nom pour le POI, incluant l’information de vitesse  

Proximity – Décochez the case Unknown près du champ Proximity et entrez la distance appropriée.

Comment – Entrez un commentaire.

File/URL – Entrez le nom du fichier ou le répertoire que vous souhaitez attacher au POI. Vous pouvez y inclure des fichiers audio « .mp3″ et des images « .jpg » ou « .bmp » (préférez les images jpg pour leur taille). Vous pouvez également spécifier le nom d’un répertoire incluant tous les fichiers. Par exemple, si vous entrez « C:\MyPOIs\Data », tous les fichiers « .mp3″, « .jpg » et « .bmp » figurant dans ce répertoire seront attachés au POI.

  • Cliquez sur OK.

  • Répétez les points ci-dessous autant que nécessaire.

  • File > Save As pour choisir le répertoire approprié. NOTE : il est recommandé de sauvegarder tous les POI dans un même directoire.

  • Entrez un nom de fichier.

  • Sélectionnez GPS eXchange Format (*.gpx) dans la zone déroulante de la boîte de dialogue Save As

  • Cliquez Save.

Vous pouvez aussi ouvrir des fichiers MapSource contenant des waypoints sauvegardés et les sauvegarder en tant que fichiers . »gpx ».

Vous avez en complément à cet article, un Tutorial plus complet ici.

 

NB : certains bugs ont été identifié dans MapSource

 

Tous les TourGuides

   

  

   

Auto zoom du NUVI 660

facile.gif NIVEAU SIMPLE 

Vous désirez tout savoir sur l’auto zoom du NUVI 660 ?

Rendez vous ici sur le site de Blake Lane pour avoir un descriptif complet de cette fonction.

 

 

 

Télécharger des véhicules customisés

facile.gif NIVEAU SIMPLE 

tarineau.jpg

Les NUVI permettent de customiser le véhicule qui apparaît sur l’écran principal de navigation, tant en 3D qu’en 2D.

Des véhicules sont pour partie proposés par le logiciel WebUpdater de Garmin sur des modèles tels que le 660. Sur d’autres modèles, il faut directement passer par internet et ce rendre ici afin de télécharger les véhicules proposés (fichiers au format « .zip » contenant un fichier au format « .srf »).

 

Si vous souhaitez créer vos propres véhicules customisés, rendez-vous ici.

 

exemplescustomi.jpg 

Exemples de véhicules customisés proposés par Garmin

   

La procédure ci-après traduit et corrige quelque peu la procédure proposée par Garmin sur son site internet.

 

Copiez le fichier proposé par Garmin sur votre NUVI :

  1. Connectez votre GPS Garmin à votre ordinateur.
  2. Cliquez sur Download.
  3. Cliquez sur Sauvegarder.
  4. Recherchez le répertoire “Garmin / vehicle” sur le NUVI, and cliquez sur OK. Vous serez peut être obligé de créer le répertoire « vehicle ».
  5. Allez dans le répertoire « Garmin / vehicle » et choisissez le fichier « .zip ».
  6. Faites Extraire ici (clic droit de la souris)
  7. Supprimez le fichier « .zip » du répertoire « Garmin / vehicle »
  8. NB : si le fichier « .srf » a été copié dans un répertoire « Garmin / vehicle / car », déplacez le dans le répertoire « Garmin / vehicle » et supprimez le répertoire « Garmin / vehicle / car ».
  9. Débranchez le câble USB de votre GPS Garmin.

 

Comment sélectionner votre véhicule :

Sur votre GPS

  1. sélectionnez la touche options2.jpg Options
  2. Selectionnez Carte carte.jpg
  3. Selectionnez Véhicule /  »Modifier »
  4. Choisissez votre véhicule favori à l’aide des flèches et cliquez sur OK.  

vhiculefavori.jpg

NB : les véhicules proposés sont compatibles avec tous les NUVI, les ZUMO, les StreetPilot c510, c530, c550 et c580.

Encore plus de véhicules ici !

Définir un parcours avec étapes

facile.gif NIVEAU SIMPLE 

A priori, le NUVI 660 ne semble pas proposer la possibilité de réaliser un parcours avec étape dans la mesure où à partir du moment où vous avez saisi une adresse le GPS vous propose d’y aller.

   

En fait, la saisie d’une ou de plusieurs étapes est peu intuitive mais possible.

 

Prenons l’exemple suivant d’une voiture située à Rueil Malmaison dans le (92) et qui veut se rendre 1, avenue Foch à Paris (prêt de la place de l’Etoile).

Saisissez la destination et demandez d’y aller. L’écran habituel suivant apparaît alors avec cette adresse comme destination finale.

premierdest.jpg

  

La vue en 2D vour permet de visualier votre point d’arrivée avec le drapreau à damier. 

fin1.jpg

 

Saisissez désormais le pont de votre étape, 1 rue du 8 Mai 1945 à Colombes et demandez à y aller.

colombes.jpg

  

A ce niveau définissez cette nouvelle destination comme point intermédiaire.

tape.jpg

   

Votre étape est bien mémrorisée, ce que confirme la carte en 2D.

fin2.jpg

 

 

 

TMC V-Trafic sur le web et sur GPS

facile.gif NIVEAU SIMPLE

Voici un article trouvé ici sur le site de GPS Passion permettant de comparer les infos TMC du GPS et celles du web.

En voici un extrait fort instructif, rédigé par GPS Passion et TMC V-Trafic (en date de mars 2004).

 

GPS Passion :

« Tu trouveras la plupart des réponses à tes questions dans la longue discussion – « Etat du TMC ». De mémoire et pour résumer :

  1. Pas de limite d’évènement sur la version web alors que sur les terminaux c’est 300 avec une répartition subtile entre locaux et nationaux pour optimiser le temps d’access et la gestion des messages.
  2. Le TMC dispose de plus 1600 codes évènement, mais les terminaux actuels n’en exploitent qu’une poignée. L’affichage n’est pas le problème je pense, mais plutot les règles à mettre en place pour que le logiciel gère ces évèments et en tienne compte pour le calcul d’itinéraires
  3. Pour la réception, pas de réponse en revanche. J’utilise des petits recepteurs pour PDA et effectivement je suis souvent en rouge, meme si je recois correctement la station France Inter locale. »

 

TMC V-Trafic

« Gpspassion a bien résumé.
Il y a deux différences fondamentales :

  1. les infos que nous mettons à disposition sur le ouaib et en TMC
  2. le traitement par le terminal

 

1. Infos mises à disposition


Le ouaib permet de mettre à disposition autant d’informations que l’on souhaite, sous n’importe quelle forme.
Ce n’est pas le cas du TMC, qui est limité en quantité d’information, et en format (le TMC, justement).
Lorsque l’on a l’habitude de notre site Internet, l’on risque effectivement de trouver le TMC plus limité.
Par contre, ceux qui ne sont pas habitués à notre site Internet ont trouvé notre service TMC excellent (ce n’est pas de la fausse pub, c’est le résultat d’une enquête de nos clients constructeurs automobiles).
En effet, le TMC a le gros avantage d’être intégré à la navigation, qui personnalise totalement l’information par rapport à l’itinéraire emprunté.
De plus, tous les bouchons entraînant plus de 5 minutes de retard sont bien diffusés (en particulier sur l’Ile-de-France), la nouvelle table géographique (voir autre post) étendant en plus ces bouchons à l’intramuros (pour le moment assez dépourvu de « bouchons diffusés » par absence de vocabulaire géographique adapté).
Nous travaillons en parallèle sur des systèmes de navigation sur « base Internet », donc qui ne souffrent d’aucune des limitations du TMC.
C’est le cas du nouveau système de navigation « Off-Board » (entièrement Internet) que commercialisera Orange d’ici quelques semaines.
Il ne faut pas voir que la différence technique, il y a surtout une différence dans les modèles économiques :

  • en TMC, on paie le terminal intégrant le service une fois pour toute
  • en Off-Board, on paie le système moins cher, puis l’usage (il me semble que la première année est offerte dans le cas d’Orange – à vérifier)

Et si l’on parle différence technique, il ne faut pas non plus oublier qu’en Off-Board, il faut d’abord lancer une requête pour que le système fonctionne (pas de fonctionnement autonome).
Bref, c’est différent dans tous les cas.

   

2. Terminal
Sur le mode « Web », nous pouvons tout contrôler : le terminal ne fait qu’afficher.
Dès que l’on passe à une intégration dans un autre système, nous ne pouvons pas tout contrôler.
Dans le cas du TMC, c’est le fabricant du terminal qui choisit ce qui est décodé ou pas, comment l’information décodée est affichée ou intégrée dans la navigation, etc.
Nous travaillons (très dur) pour orienter nos partenaires fabricants de terminaux vers la « perfection », mais ce n’est pas très facile (par exemple parce que leurs terminaux sont vendus partout dans le monde, et que le marché japonais a parfois des besoins différents du marché français, alors que le centre de développement du terminal est en Allemagne … etc …).
C’est le cas de la réception RDS (sur laquelle s’appuie le service) : la recherche de service, ou les conditions de « passage en rouge » dépendent du fabricant de terminaux.
Pire, cela dépend aussi de la qualité de l’installation dans la voiture (où est positionnée l’antenne, est-ce que le câble attrappe des interférences dans le véhicule).
A propos, pas de secret pour les PDAs : vue l’antenne, la réception ne peut pas être aussi bonne que, disons, pour un système vendu intégré dans un véhicule (il y a de la R&D du constructeur automobile pour optimiser l’intégration de l’antenne FM).
A noter que je souligne ici le TMC, mais çà peut être identique en Off-Board : si notre information n’est pas digérée correctement par la plate-forme de navigation Off-Board, le résultat peut être mitigé … mais là c’est plus facile à modifier, parce que l’on est dans le monde purement logiciel (alors qu’avec le TMC, modifier la méthode d’intégration de notre information par le terminal demande à reprogrammer le terminal … impossible à distance, et coûteux par CD de mise à jour).
Quelques trucs & astuces par rapport aux remarques :

  • nombre de bouchons : faire jouer le zoom (les icônes sont « rassemblées » lorsque l’on passe de 1km à 10km, par exemple)
  • latence : faire des changements de zoom (sinon, rafraîchissement de l’écran toutes les 1 à 2 minutes seulement)
  • longueur des bouchons : passer en zoom 1km à 500m, la longueur est indiquée (petites flèches)
  • problèmes de réception : antenne à l’extérieur, câble court et blindéJ’espère avoir répondu à l’ensemble des questions / remarques ;-) «  

 




La vitesse de réception des infos trafic

facile.gif NIVEAU SIMPLE 

Selon votre position géographie, votre forunisseurs, la réception des info trafic peut prendre un temps plus où moins long.

L’exemple suivant a été fait en région parisienne, près de Rueil-Malmaison (D92) dans une zone à portée de la tour Eiffel. Pas de zone d’ombre en perpective…

Les 3 écrans suivants ont été capturés à intervalles régulier sur un parcours visant à aller de Rueil Malmaison à Neuilly-sur-Seine, une matin en semaine, avec Via-Michelin comme fournisseur TMC…

 

debutinfo.jpg

Le GPS est allumé depuis quelques minutes, les premières informations transites… en un nombre restreint. Attention ! Vous risquez de ne pas obtenir le bon guidage info trafic, le NUVI 660 va estimer qu’une voie n’est pas encombrée…

 

plustrafic.jpg

Quelques minutes se sont écoulées (il suffit de constater le déplacement du véhicule violet), un nombre plus important de données est parvenu au GPS.

 

traficnorme.jpg

Quelque minutes plus tard, la réception est presque à son maximum ! N’en jetez plus…

 

 

Téléphoner à partir de mes favoris

facile.gif NIVEAU SIMPLE

Les NUVI équipés de la technologie bluetooth offrent un certain nombre de possibilités pour téléphoner. Une des plus attractives, pour ceux qui ont du mal à transférer le répertoire de leur téléphone vers le NUVI, ou qui ne veulent pas synchroniser les téléphones de chaque membre de la famille, est d’utiliser « Mes favoris ».

Lorsque vous saisissez une destination et que vous la sauvegardez, plusieurs options intéressantes vous sont proposées dans mes favoris.

telephonefavori.jpg

L’écran ci-dessus vous propose les options habituelles :

  • « Allez » : pour vous y rendre ;
  • « Aff. Carte » : pour voir sur la carte où se situe l’adresse de votre favori ;
  • « Modifier… » qui permet de modifier l’adresse, le symbole apparaissant sur la carte (de joindre une photo sur des modèles tels que le 765) et surtour le numéro de téléphone !


Par défaut, lorsque vous entrez un favori, l’adresse est insérée, le symbole par défaut est attribué, aucun numéro de téléphone ne s’inscrit.

Saisissez un numéro de téléphone pour un de vos favoris et vous verrez apparaître l’icône du téléphone blanc sur fond bleu. En appuyant sur ce bouton, votre NUVI téléphonera au numéro indiqué…

Désormais, à partir de l’écran de départ, choisissez une destination dans « Mes favoris » et au lieu d’y aller, choisissez de téléphoner !

 

Astuce :

Saisissez dans « Mes favoris » l’adresse des personnes que vous contactez le plus souvent au téléphone, puis saisissez le numéro de téléphone.

Seule vraie limitation : 1 numéro de téléphone par adresse alors que le couplage du téléphone permet d’en avoir plusieurs…

Les limites de la réception Info Trafic

facile.gif NIVEAU SIMPLE 

Voici un article rédigé par ivanwfr, sur les problèmes de réception liés à la bande FM.

Il illustre parfaitement les problèmes que chacun peut rencontré avec son GPS lors de la réception des infos trafic si l’émission FM est trop faible ou si on se situe dans une zone d’ombre.

Cet exemple illustre la réception théorique de la bande FM en région parisienne à partir de l’émetteur qu’est la Tour Eiffel. En fonction de la la distance à ce point et du relief, il sepeut que l’on perde la réception FM (sans parler de la puissance de transmission FM qui doit varier d’une fréquence à l’autre…).

 

———–

  

En cherchant comment tirer parti de Google Earth et des fichiers au format kml qui permettent d’exporter, d’échanger et d’importer des informations, j’ai pris ce problème de réception TMC comme sujet d’exercice. Ça donne une idée de ce qu’on peut obtenir pour illustrer un cas concret :

  • la création de quelques itinéraires dont on peut ajuster les points de passage, les couleurs et les altitudes n’est pas inintéressante…
  • les limitations du paramétrage d’altitude à l’ensemble des points du parcours ne permettent pas d’illustrer le zonage des couvertures des différents émetteurs.

   

Dans Google Earth, en exagérant au maximum le rendu du relief dans les options d’affichage 3D, on peut avoir une bonne idée de ce qui se passe avec la propagation TMC dans une région avec un peu de relief:

J’ai exporté le fichier tmc_evry_paris.kml qu’on peut ouvrir avec GE pour tourner autour des points illustrés ci-dessous :

   

Evry – Paris : ivanwfrrouteevryparis.png   

Relief avant Arcueil :

ivanwfrroutearcueil.png

Zone d’ombre vers Savigny sur Orge :
ivanwfrroutesavigny.png 

Autre zone d’ombre à Chilly Mazarin :
Deux émetteurs devraient pourvoir servir à en cas de perte de la tour Eiffel.

ivanwfrroutechilly.png

Pour être précis, il faudrait pouvoir mettre une altitude à chaque point de ces routes pour tenir compte de la hauteur relative des antennes et des points ciblés…

Les zones d’ombre de la couverture TMC sur l’A86 dans la zone Paris-Sud pourraient bien être causées par le relief au nord de Chevilly Larue (Bourg-la-Reine – l’Hay-les-Roses – Cachan – Arcueil) Les lignes que j’ai fait rayonner depuis la Tour-Eiffel jusqu’à l’A86 ne représentent pas vraiment une zone de propagation. Elles ne servent qu’à faire ressortir les reliefs mis en évidence en jaune.

Le fichier ivanwfr_tmc_paris_sud.kml permet de faire tourner cette maquette dans Google Earth.

ivanwfrtmcparissudsmall.png

La réception satellite

facile.gif NIVEAU SIMPLE 

La puce SIRF Star III

La réception satellite du NUVI 660 repose sur une puce SIRF Star III à faible consommation électrique et à très grande sensibilité lui permettant de capter même les signaux satellites faibles.

Le chipset SIRF Star III utilise une approche différente dans sa capture des signaux satellites. Là où les récepteurs classiques nécessitent un signal d’une puissance d’au moins 28 dB pour considérer que le satellite est exploitable, le chipset SIRF Star III ne nécessite qu’un signal de 13 dB.

Grâce à cette grande sensibilité il peut également exploiter les signaux affaiblis qui se réfléchissent sur les grandes structures urbaines afin de les inclure dans la corrélation globale pour le calcul de votre position. Une façon de travailler sensiblement comparable à celle de la technologie Xtrac, mais sans en subir les effets négatifs de latence dans le calcul de la position avec tout les inconvénients que cela engendre lorsque l’on est au volant.

Dans certains cas particuliers d’utilisation, par exemple lorsqu’il n’est possible d’exploiter que des signaux faibles et que votre vitesse de déplacement est celle d’un piéton, certains signaux de mauvaise qualité peuvent faire sauter votre position d’un point à un autre, la corrélation de votre position étant plus difficile à établir puisque vous n’êtes pas en mouvement, ou n’assurez pas un déplacement assez rapide.

Ce phénomène est connu et qualifié de “Navigation Statique” par SIRF lorsque l’utilisateur se déplace à moins de 4 km/h. Le résultat de se phénomène est que lorsque vous marchez, votre position semble gelée en un point et ne semble ensuite rafraîchie que de temps en temps.

Testé en navigation routière, l’exploitation de signaux faibles permet au SIRF Star III de confirmer que la corrélation de votre position est possible même en environnement dense. Le récepteur exploite toute parcelle de signal disponible dans votre environnement proche et l’intègre au calcul global de votre position.

Une stratégie redoutable appréciable qui offre encore plus de confort au conducteur que les GPS équipés de puces SIRF d’ancienne génération. Une évolution destinée avant tout aux utilisateurs habitant en grosses agglomérations ou des zones forestières. 

Le site SIRF vous donnera en anglais toutes les informations nécessaires sur ses puces.

 

Le guide Garmin pour les débutants 

Garmin France propose à cette adresse un guide du GPS pour les débutants.

 

Vérifier la réception satellite du NUVI 660

La réception n’est possible que si l’antenne est dépliée. Dans tous les autres cas, le GPS fonctionnera en mode simulation. Le GPS fonctionnera de manière optimale dès qu’il aura capté 4 satellites ou plus.

La qualité de réception est visible si vous appuyez sur l’écran principal sur les barres de réception satellites situées tout en haut à gauche.

L’écran suivant apparaît :

satellites.jpg

Vous connaissez votre position précises (coordonnées en bas à gauche) et l’état de réception des satellites :

  • en gris s’ils ne sont pas reçus, en vert s’ils sont connectés à votre GPS ;
  • les barres bleues situées à droite donne le niveau de réception (le 8 est détecté mais n’est pas encore reçu, le 10 est tout juste reçu alors que le 27 est en très bonne acquisition).

  

1...101112131415

lesbolides13 |
lifexav |
100% mecanique americaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saison de Formule One 2007
| LA MARAUDE
| sera1