Archives pour la catégorie MP3

Est-ce que mon NUVI lit les MP3 ?

facile.gif NIVEAU SIMPLE  

Ce n’est même plus une question fréquente, mais un vrai raz de marée qui inonde ma messagerie soupon@free.fr

Si cette question semble anodine pour le visiteur de passage, elle aura plus d’echo pour celui qui aimerait, par exemple, profiter des alertes vocales d’annonces de radars… Se tait ou encore un TourGuide !

rfr030.bmp 

   

J’avais, il y a un certain temps, commencé à répondre indirectement à cette question dans cet article. Le nombre toujours plus important de NUVI apparaissant sur le marché (ou disparaissant selon l’humeur commerciale de Garmin Clin doeil), il me devient assez lourd de mettre à jour régulièrement cette base de données…

  

Néanmoins, en vous rendant sur ce lien, vous saurez tout sur votre GPS Garmin, et donc s’il lit les MP3 !

Sélectionnez votre GPS dans la liste proposée pour aller vers le type de page reproduit ci-dessous.

nuvispec1.jpg

   

Cliquez ensuite sur l’onglet « Specs » et repérez la ligne « MP3″ dans le détail des caractéristiques…

nuvispec2.jpg

Une base radars fixes et mobiles 2010

facile.gif NIVEAU SIMPLE  

ttm.jpg

Cela faisait longtemps qu’une base radar à jour ne vous était pas proposée ! Et pour cause, l’objectif de ce blog n’est pas de vous alimenter en données accessibles sur le web mais de vous aider à utiliser votre GPS préféré…

Pour fêter la nouvelle année et pour saluer le fait qu’AlerteGps est désormais payant comme presque toutes des bases de données emoticone, voici un fichier Radars.gpi à copier directement sur votre Garmin. Ceci n’est valable que pour les seuls modèles de NUVI lisant les fichiers MP3 ! Voir ici et ici pour ceux qui ne posent des questions à propos de leur machine…).

    

Les données GPS des radars sont en provenance du site Tomtomax, un site que je vous conseille donc forcément  emoticone !!!

Pour la mise à jour ce cette base, inscrivez-vous sur le forum Tomtomax, les données sont gratuites et au format TomTom. Utilisez ensuite, et comme toujours, POI Edit pour les convertir dans un format acceptable par votre GPS. POI Loader se chargera du reste… Tout est expliqué sur ce blog, si vouc cherchez, vous trouverez comment faire… emoticone

Les fichiers MP3 et BMP qui accompagent cette base sont ceux de ce site.

Pour éviter les alertes intempestives, seuls les radars fixes sont « cités », les radars mobiles sont seulement « bippés ».

csv2asc.jpg Exemple de radar fixe à 70 km/h : rf070.bmp 

    

Pour les prochaines fois, charge à vous de constituer le fichier GPI… emoticone

Merci à AlerteGPS pour ces années passées à nous proposer des données gratuites, et surtout merci à Tomtomax de prendre le relais aujourd’hui … emoticone 

Créer sa base de radars (étape 4) : transférer les données vers le NUVI

moyen.gif NIVEAU MOYEN 

Si vous avez respecté les principes expliqués dans les 3 premières étapes, il ne nous reste plus qu’à mettre en oeuvre la méthodologie décrite dans le schéma ci-dessous.

schema1.jpg

    

fleche2.gif Préparation des répertoires sur votre PC

Si votre NUVI ne lit pas les fichiers MP3, copiez le fichier Sox dans le même répertoire que POI Loader. Si vous ne savez pas où se trouve POI Loader, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l’icône de POI Loader (celle-ci se trouve soit sur le bureau Windows dans un des sous menus du menu Démarrer).

targetpoil.jpg

Dans cet exemple, POI Loader se trouve dans « D:\Garmin ». Copiez donc Sox dans « D:\Garmin ».

NB : si votre NUVI lit les fichiers MP3, le fait de copier SoX dans le répertoire de POI Loader n’est ni indispensable ni gênant.

Créez ensuite un répertoire qui va contenir les données à envoyer vers le NUVI.

Attention ! POI Loader enverra tout le contenu du répertoire en ne créant qu’un seul est unique fichier. Si vous souhaitez créer un fichier de radars fixes, un fichier de radars mobiles, etc… créez un répertoire pour chaque type de radars.

Dans notre exemple, je crée le répertoire « D:\Garmin\Radars\Radars fixes Europe » qui me permet de ne mettre que les radars fixes europééens dans la base de données.

   

fleche2.gif Vérifier le contenu du répertoire de données

POI Loader fonctionne par similitude de noms. Il associe de fait les fichiers ayant le même nom mais des extensions différentes.

smnfr.jpg

Dans l’exemple ci-dessus, seuls les fichiers .CSV sont présents sur le PC. Ils ont été éclatés par vitesse avec des noms précis : RF (pour radar fixe) et 050 pour 50 km/h. Si je veux associer un son particulier et une icône particulière à chaque type de radars, je vais donc devoir créer 3 fichiers du même nom, avec 3 extensions différentes. Ces fichiers seront tous placés dans le même répertoire.

Dans l’exemple ci-dessous, seule la première des associations est juste. Dans la deuxième il manque un fichier et dans la troisième le nom du fichier audio n’est pas exactement le même que celui des deux autres fichiers.

bonnassoc.jpg

fleche2.gif Transférer les données vers le NUVI

Voici l’étape finale de la création de votre base de radar personnalisée.

Avant d’utiliser POI Loader, vous devez avoir en tête plusieurs paramètres importants :

  • il est inutile après avoir utilisé POI Loader de copier des fichiers MP3, CSV, etc… sur votre NUVI ;
  • POI Loader crée toujours le même fichier en sortie : POI.GPI qui est placé dans le répertoire « Garmin \ POi » de votre NUVI se fichier peut être renommé mais vous devez garder d’extension « .GPI », se fichier peut être déplacé mais se sera sur une SD Card, dans un répertoire  » Garmin \ POI  » ;
  • POI Loader rajoute des données aux anciennes données déjà présentes dans le fichier POI.GPI.

A cause de ces contraintes, il est toujours recommandé de renommer le fichier POI.GPI en fin de traitement.

Pour commencer le transfert, connectez votre NUVI au PC via le câble USB. Puis suivez les instructions décrites dans cet article au sujet du transfert de données via POI Loader.

Voilà, votre base est consituée ! En lisant les articles consacrés à POI Loader, vous apprendrez à gérer les limites sur le nombre de fichiers « .GPI », concilier vitesse et distance de déclenchement, etc…

    

Créer sa base de radars en 4 étapes :

Créer sa base de radars (étape 3) : modifier les fichiers nécessaires

moyen.gif NIVEAU MOYEN 

Seule la base de données à un intérêt réel dans sa modification. Il faut s’assurer quelle est au bon format pour qu’une fois envoyée au NUVI tout de passe correctement.

Cette modification peut s’avérer nécessaire pour 3 raisons majeures :

  • la base de données n’est pas au format CSV reconnu par Garmin ;
  • la base de données possède des doublons car elle a été créée à partir de bases de données multiples ;
  • la base de données n’est pas ventilée par vitesse.

  

fleche2.gif La base de données n’est pas au format CSV

Vous avez récupéré la base de données de radars de votre voisin qui possède un TomTom, mais elle n’est pas exploitable en l’état sur votre NUVI. 

Ce n’est pas bien grave ! Utilisez POI Edit, et effectuez une conversion, c’est très simple et très rapide. Cet article vous explique comment faire.

NB : si vos fichiers sont au format CSV, assurez vous via POI Edit qu’il s’agit bien du format CSV reconnu par Garmin.

 

fleche2.gif La base de données possède des doublons

Cette situation est somme toute assez fréquente lorsque l’on compile plusieurs bases. Elle survient également lorsque vous avez deux radars sur une voie (un pour un sens et un autre dans l’autre sens) distancés d’à peine quelques dizaines de mètres. Comme vous le savez sans doute déjà, seules les bases de données Cyclops gèrent le sens des radars. Il est donc inutile de garder en mémoire des radars proches d’environ 100 mètres les uns des autres, sinon à faire hurler en permanence votre GPS !

Encore une fois POI Edit va nous permettre de nous sortir de cette situation : l‘option de recherche de doublons permet de supprimer les POIs trop proches les uns des autres.

  

fleche2.gif La base de données n’est pas ventilée par vitesse

eclatcsv.jpg

Et c’est bien dommage ! Il va pourtant falloir la ventiler ou alors vous contenter du même message pour tous vos radars  » Attention radar en vue ! « .

La ventilation est l’opération la plus délicate, la plus longue et la plus périlleuse. C’est pour cela que les bases de données disponibles sur le web sont le plus souvent gratuites quand elles sont non ventilées et payantes une fois éclatées par vitesse.

Vous avez à votre disposition une batterie d’outils vous permettant de réaliser cette ventilation (Excel, CSV2ASC Splitter, etc…). Ces programmes et macros diverses s’appuient sur les informations mentionnées dans le libellé du radar (exemple :  »radar25@110″ signifie que le radar 25 flashe au delà de 110 km/h). Ce libellé est indispensable au NUVI car il l’utilise lors de l’annonce visuelle sur l’écran.

Une fois la ventilation faites, assurez vous que les fichiers sont bien au format CSV, sinon utilisez à nouveau POI Edit.

Si la ventilation s’est correctement passée, vous devriez être passé d’un seul fichier à autant de fichier qu’il existe e vitesse : a priori 20, 30, 40; 50, 60, 70, 80, 90, 100, 110, 120 et 130, soit au moins 12 fichiers différents.

NB : préférez des noms de fichiers simple contenant la vitesse limite (exemple RF-050 pour les radars fixes se déclenchant à 50 km/h).

NB : certains de ces fichiers sont vides, si aucun radar n’est renseigné, par exemple, pour une vitesse de 20

NB : la ventilsation par vitesse se fait sur la base des informations contenues dans le fichiers. Les radars britanniques sont donc sur une base de 80 mph et non pas 80 kmh !

    

Maintenant que vos bases de données sont prêtes, on peut envisager de les transférer vers le NUVI…

     

Créer sa base de radars en 4 étapes :

Créer sa base de radars (étape 2) : se procurer les fichiers nécessaires

facile.gif NIVEAU SIMPLE

Les fichiers nécessaires se divisent en 3 grandes catégories :

  • les exécutables qui servent à convertir et à transférer ;
  • la base de données de radars (qui mentionnent les coordonnées géographiques de chaque radar)
  • les fichiers audio et les images.

Astuce : Dans un premier temps récupérez tous les fichiers nécessaires et mettez dans un répertoire Garmin / Outils que vous créerez sur votre ordianteur.

   

fleche2.gif Les exécutables

Les exécutables à installer vont varier selon votre modèle de NUVI.

Indispensable  

Le fichier indispensable est POI Loader. Téléchargez le ici et installez le. Comme son nom l’indique il sert à charger les POI sur le NUVI.

Facultatif 

Un fichier facultatif mais bien utile est POI Edit (à récupérer ici). Il permet d’éditer les bases de données de telle sorte que le fichier à envoyer vers le NUVI soit au bon format.

MapSource peut également être récupéré, pour les puristes qui veulent optimiser la vitesse ou la distance de déclenchement des alertes.

Pour les NUVI ne lisant pas les MP3

Le programme SoX serviva à permettre la lecture des sons WAV si votre NUVI ne lit pas les sons MP3. LIsez cet article pour récupérer la bonne version.

Ces programmes sont régulièrement mis à jour par leurs créateurs, n’hésitez à effectuer les upgrades nécessaires.

    

fleche2.gif La base de données

Les bases de données sont multiples est acessibles sur le web à des endroits assez variés.

Cet article vous donne un aperçu des sites proposant ces bases. 

Devant cette masse de données retenez les règles suivantes :

  • les bases doivent régulièrement être mises à jour : créer votre propre base à partir des données que vous regrouperez de plusieurs sites ou bien préférez des bases de données agrégées, régulièrement mises à jour telles que celles d’AlerteGPS, de Tomtomax ou de GpsPassion ;
  • les bases que vous allez utiliser doivent mentionner un indicateur de vitesses pour le radar (50 km/h, 130 km/h, etc…) ;
  • les bases doivent distinguer les radars fixes des radars mobiles.

Vous pouvez récupérer tout type de base, même au format TomTom (.OV2) on verra dans l’étape 3 comment les convertir.

    

fleche2.gif Les fichiers audio et les images

Ces fichiers sont indispensables car en définitive, lors de la navigation, c’est le son et l’image que vous percevrez. Optez pour des méssages simples et clairs.

Vous trouverez sur ce blog, dans la page  » Téléchargements « , des icônes et des sons au format MP3 et WAV dans les sections 4 et 5.

Attention, tous les formats audio et video ne sont pas supportés. Commencez avec des fichiers validés par les utilisateurs avant de vous lancer vers des formats exotiques !

Avec un peu de pratique, vous personnaliserez votre propre annonces !

   

Cliquez ci-dessous pour apprécier le genre d’annonces que votre NUVI peut vous offrir :

Radars fixes : rf070.bmp 

Radars mobiles :  rm050.bmp 

Radars de feux rouges : rfr030.bmp  

  

Voilà ! Vous disposez du nécessaire. Vous pouvez passer à l’étape suivante.

    

Créer sa base de radars en 4 étapes :

Créer sa base de radars (étape 1) : comment ça marche ?

facile.gif NIVEAU SIMPLE

Se créer sa propre base de données radars n’est pas très compliqué. Il suffit d’un peu de patience et d’organisation. A travers 4 articles, vous allez apprendre à réaliser cette opération.

Cette solution est bien entendu une alternative aux solutions clé en main proposées par Garmin, AlerteGPS ou encore GpsPassion qui vous proposent des bases de données payantes et complètes.

Le but ici est de se créer ses propres bases personnalisées à partir de base de données, alertes sonores, icône affichée sur le NUVI.

Bien entendu, le procédé vaut aussi pour tout type de POIs.

En fait, le NUVI réagit de manière assez simpliste. A l’approche d’un POI, il va l’afficher (si votre niveau de zoom est assez élevé) et émettre un son si un son est associé à ce POI (cas des radars et des TourGuides nortamment). On va donc constituer un fichier intégrant ces caractéristiques.

Comme vous le voyez, le fonctionnement est assez simple est logique. Il faut envoyer au NUVI les informations nécessaires à la réalisation d’une telle opération : la base de données, les sons, les images.

Or le NUVI, n’est pas un appareil comme les autres. Il est inutile de copier sur son disque dur les fichiers MP3, BMP, etc… il n’en fera rien et vous perdrez inutilement de la place !

Le NUVI exploite des fichiers spécifiques (de type « .GPI ») qui intègrent les données nécessaires. Ces fichiers .GPI sont créés à l’aide de POI Loader.

Selon votre type de NUVI, vous devez savoir si celui-ci est à même ou non de lire des fichiers audio MP3. Sinon, il faudra vous contenter de fichiers WAV (voir ici les caractéristiques de votre NUVI) comme le montre le schéma ci-dessous.

 schema1.jpg

Créer sa base de radars en 4 étapes :

Editer des voix TTS

diifficile.gif NIVEAU DIFFICILE 

tts1.jpg

C’est désormais une chose possible grâce à TTSVoice Editor créé par TurboCCC que vous trouverez sur ce site.

Le logiciel développé sur PC est compatible avec les systèmes d’exploitation XP et Vista.

Vous trouverez également des instructions en anglais pour faire fonctionner ce logiciel.

Pour ceux qui l’ignorent, un fichier TTS (« Text To Speech » traduire en français « Texte à prononcer ») est un fichier contenant des expressions que le moteur de lecture du GPS « prononce » à haute voix. Au delà de la simple prononciation phonétique qui a ses limites, on trouve également dans ce fichier des expressions toutes faites telles que « Serrez à droite » … Ce logiciel permet de modifier les expressions et de personnaliser ainsi un peu plus son GPS.

Le rapide tuto suivant permet de comprendre son fonctionnement : 

  1. téléchargez et dézippez le fichier dans un répertoire approprié (exemple : C:\Garmin\TTSVoiceEditor)
  2. copiez un fichier VPM du NUVI (exemple : Francais_European_Sebastian.vpm) dans ce même répertoire
  3. grâce à l’instruction File \ Open de TTSVoiceEditor ouvrez ce fichier
  4. sélectionnez une des nombreuses expression pour l’éditer (les 69 premiers items sont des types de rues, les 10 suivants des numéros, les suivants des sons types de la langue française (eau, an, euse, iere, …) et à partir de 149 des instructions de navigation (Roulez, tournez, serrez, …)
  5. enregistrez votre fichier modifié
  6. copiez le directement sur le NUVI

    

Un fil de discussion sur le travail de TurboCCC est disponilbe sur le site de GpsPasSion.

 

NB : en cas de problème avec le fichier

  1. sélectionnez sur le NUVI une autre langue de navigation que celle modfiée (exemple anglais  à la place de français)
  2. connectez votre GPS au PC
  3. supprimez le fichier posant problème
  4. lancez WebUpdater
  5. téléchargez le fichier
  6. relancez votre NUVI

Garmin VIB (Vehicle Integration Box)

diifficile.gif NIVEAU DIFFICILE 

vib.jpg

Garmin propose à la vente un accessoire dénommé VIB (Vehicle Integration Box) dont le rôle est de diffuser dans votre véhicule toutes les indications audio de votre GPS tout en écoutant la radio ! 

Il s’agit d’une solution alternative aux transmetteurs FM qui eux se calent sur une onde FM libre pour diffuser les sons provenant du NUVI (mais empêchent donc d’écouter la radio).

Les avantages sont certains :

  • meilleure qualité sonore (vous n’êtes plus limités à la puissance du transmetteur FM)
  • possibilité d’écouter la radio en même temps que le GPS
  • réglage des niveaux sonores différents entre la radio et le GPS
  • réception de l’info trafic FM

Tout comme certains désagréments :

  • il est conseillé de faire réaliser l’installation par un professionnel
  • il n’est pas compatible avec tous les NUVI (le VIB 11 supporte le NUVI 760)
  • il est cher (150 dollars !)

Un manuel au format PDF du VIB est disponible ici.

Alertes sonores radars pour tous les NUVI !

moyen.gif NIVEAU MOYEN 

DES ALERTES SONORES POUR VOS RADARS SUR LES NUVI 200, 250, 260, …  AU FORMAT WAV !

Vérifiez ici les fonctionnalités de votre NUVI

schema1.jpg

Votre NUVI ne possède pas de fonctionnalité MP3 et vous êtes frustrés de ne pas pouvoir ajouter d’alertes sonores à vos radars et devoir vous contenter des « dong dong » habituels alors que les autres on droit à un joli « Alerte Radar ! Vitesse limitée à 130 km/h ».

Pas de panique ! Désormais, avec la sortie de POI Loader version 2.5.2, et l’utilisation combinée de SoX, vous pouvez attacher à vos fichiers de POIs des sons au format « .WAV ».

Le site, en anglais, de POI factory permet d’en connaître un peu plus sur les fonctionnalités de SoX sur un GPS. Il nous mène directement vers cet article rédigé par Gary Hayman sur l’utilisation des fichiers « .WAV » sur un NUVI 200.

Je vais me permettre une très rapide et incomplète traduction en français de ses propos.

 » Désormais, les NUVI 2xx peuvent avoir de la musique ainsi que des alertes vocales !

Nous savons tous que les NUVI équipés de lecteur MP3 peuvent utiliser cet avantage pour émettre des alertes sonores. Cependant, les NUVI qui ne peuvent pas émettre des sons MP3 peuvent émettre des sons WAV, il serait stupide de ne pas utiliser cet avantage ! Bien entendu, certaines conditions sont requises :

 

Action 1 : utilisez une version compatible de POI Loader

La version 2.5.2 est requise selon Gary Hayman pour un NUVI 200 . Vous pouvez la récupérer ici.

Si l’opération de fonctionne pas avec la version 2.5.2, essayez la version 2.40Beta. Cette version semble apporter satisfaction avec les NUVI 255 notamment.

   

Action 2 : procurez vous Sox

Dans un premier temps, rendez vous sur le site de SOURCEFORGE.NET et téléchargez la dernière version gratuite de SoX – Sound eXchange. Ce programme est présenté comme le couteau suisse des utilitaires sonores. Il peut permettre la conversion de différents types de fichiers audio. Le fichier compressé fait un peu moins de 2 Mo. 

Si vous essayez de transmettre un fichier « .WAV » vers votre NUVI, via POI Loader, vous devez placer le fichier « sox.exe » dans le même répertoire que « POILoader.exe ». Sur une machine équipée de Windows, ce sera certainement dans « C:\Program Files\Garmin ». Vous ne devez pas avoir SoX installé par ailleurs sur votre ordinateur.

sox.jpg

La version « sox-14.0.1.zip » semble être la version la mieux adaptée. Copiez le fichier dans « C:\Program Files\Garmin » et demandez à faire une extraction. Le répertoire « sox-14.0.1″ va être créé avec des fichiers dedans. Vous trouverez dans ce répertoire un fichier « sox.exe » que vous devez recopier directement dans « C:\Program Files\Garmin » (ou bien là où se trouve « POILoader.exe »).

 

Action 3 : procurez vous ou bien créez votre propres fichiers « .WAV »

Vous pouvez utiliser Sound Recorder (Enregistreur de sons, programme de base livré avec Windows) ou tout autre programme pour créer et éditer des sons WAV.

NOTE IMPORTANTE : vous devez obligatoirement sauvegarder les fichiers dans le format suivant PCM 44.100khz, 16 bit, Mono. Si vous avez récupéré un son WAV, vérifiez qu’il est au bon format. Sinon utilisez Sound Recorder pour le convertir.

Vous pouvez également convertir très simplement des fichiers « .MP3″ et « .WAV » en utilisant Audacity. Si Audacity ne vous permet pas de sauvegarder un son en stereo, ou dans un format inapproprié, utilisez Sound Recorder pour le convertir en mono !

Retrouvez ici des fichiers « .WAV » déjà prêts !

Fichier MP3 d’alerte sonore pour un radar mobile à 130 km/h  

Conclusion

Si vous êtes propriétaires de NUVI 2xx, vous pouvez désormais utiliser des alertes sonores au format WAV en lieu et place des formats MP3 !

Lorsque vous utiliserez POI Loader pour transférer des données, pensez simplement à créer des répertoires avec les fichiers « .CSV », « .BMP » et « .WAV » ! « 

Une méthodologie complète pour transférer ces bases de données vers votre NUVI est décrite ici.

Attention ! Les versions de fichiers à utiliser peuvent varier fortement d’un NUVI à l’autre, voici un tableau de correspondance à partir des retours de bloggeurs. 

Modèle de
NUVI

Version du
firmware

Version de
SoX

Version de
POI Loader

200W

4.40

14.0.1

2.4.0

 Merci de nous aider à compléter ce tableau grâce à vos mails et vos commentaires…. 

Protéger son NUVI contre les pannes de son

facile.gif NIVEAU SIMPLE  

garmin.jpg

Certains propriétaires de NUVI ont la désagrable expérience d’avoir une panne de son.

Ce problème est en fait bien connu de Garmin.

Sur certains modèles, l’amplificateur intégré au NUVI s’avère trop puissant pour le haut parleur. Il faut donc limiter le volume sonore à 90 % maximum (cf. cet article pour les réglages).

Par ailleurs, il faut se rappeler que toute membrane de haut parleur provoque un son en vibrant. La membrane vibre car elle est flexible. Pour le rester, il lui faut un taux d’humidité minimum, sinon elle désèche, se transperce et n’émet plus de son…

Evitez donc les expositions poussées au soleil (en même temps débrancher son GPS évite de tenter les voleurs) ou encore la soufflerie directe de la climatisation de la voiture…

En cas de problème, une seule issue, le SAV…

 

 

12

lesbolides13 |
lifexav |
100% mecanique americaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saison de Formule One 2007
| LA MARAUDE
| sera1