Archive pour février, 2009

Un clavier AZERTY !

azerty.jpg

moyen.gif NIVEAU MOYEN 

Les claviers des NUVI ne sont pas tous pratiques. Certains modèles proposent l’option d’être en AZERTY. Et d’autres pas…

Pour remédier à cela, sur certains modèles, vous pouvez éditer le fichier « french.GTT »‘ qui se trouve dans le répertoire Garmin \ Text de votre NUVI.

Afin de parer à tout impair, copiez d’abord le fichier sur votre ordinateur. Vous pourrez ainsi le remettre sur votre GPS au cas où…

Le fichier « french.GTT » proposent un certain nombre d’options permettant de franciser le GPS.

Les balises et permettent de personnaliser les touches du clavier en majuscule comme en minuscule.

L’utilisation du bloc note de Windows suffit à l’éditer.

ceclavnuvi.jpg

Il est vraisemblable que le code initial soit celui-ci :

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZÀÂÇÈÉÊËÎÏÔŒÙÛÜ-’
abcdefghijklmnopqrstuvwxyzàâçèéêëîïôœùûü-’ 

Le code suivant permet de passer en mode AZERTY :

AZERTYUIOPQSDFGHJKLMWXCVBNÀÂÇÈÉÊËÎÏÔŒÙÛÜ-’
azertyuiopqsdfghjklmwxcvbnàâçèéêëîïôœùûü-’

Attention ! Lors des mises à jour de firmware via WebUpdater, il n’est pas rare que Garmin modifie le fichier « french.GTT ». Assurez-vous que votre clavier est alors en AZERTY, sinon refaites la manipulation.

Radars : distance et vitesse (GPXdist)

radarwf.jpgradarautomatique2.jpg

moyen.gif NIVEAU MOYEN

Paramétrer une base de données de radars sur un NUVI, prenant en compte la vitesse et la distance de déclenchement, n’est pas toujours aisé comme le montre cet article.

Guillaume nous propose une solution pour les utilisateurs de PC. Il a développé un programme d’utilisation fort simple. Cet applicatif permet attribué à chaque type de radar une distance de déclenchement approriée. Il modifie les fichiers GPX en leur attribuant une distance définie au préalable par l’utilisateur.

windows.gif Récupérez dans un premier temps Python et installez le. Pyhton regroupe les bibliothèques (fichiers DLL) nécessaires au fonctionnement de GPXdist. Il est sous licence libre et peut donc être installé gratuitement sur vox ordinateurs.

windows.gif Récupérez ensuite le programme développé par Guillaume ici

Vous constaterez que le fichier contient deux fichiers :

  •  » config.xml  » qui contient les paramétrages de distance ;
  •  » GPXdist v1.0.exe  » qui est l’exécutable développé par Guillaume.

fleche1.gifPremière étape : convertir les données CSV en GPX

Pour cela rien de plus simple, il vous suffit d’utiliser POI Edit et son option de conversion de POIs à la volée.

fleche1.gifDeuxième étape : paramétrer  » config.xml « 

La deuxième étape est la plus délicate, sans pour autant être bien compliquée. Le fichier  » config.xml  » est un fichier .XML simple qui définit pour chaque fichier .GPX la distance à appliquer. Dans l’exemple suivant, le fichier « RF-0.gpx » se verra attribuer une distance de déclenchement de 200 mètres, « RF-100.gpx » 750 mètres, « RF110.gpx »  350 mètres, « RFR030.gpx » 120 mètres, « RM100.gpx » 812 mètres.



   
        200.0000000
   

   
        750.0000000
   

   
        350.0000000
   

   
        120.0000000
   

   
        812.0000000
   


NB : Les fichiers non déclarés dans la configuration sont ignorés, ainsi que ceux disposant déjà des nodes dans le code xml du gpx.

NB : selon l’origine de votre base de données (AlerteGPS, GPS Passion, Tomtomax, etc …) pensez à mettre votre fichier  » config.xml  » à jour. Une fois sauvegardé, il vous permettra de réaliser à chaque fois de manière très rapide la manipulation adéquate.

fleche1.gifTroisième étape : mettre à jour les fichiers GPX

Vous devez, dans un même répertoire de conversion, mettre tous vos fichiers GPX, le fichier  » config. xml  » et  » GPXdist v1.0.exe « .

Une fois la copie faites, lancez  » GPXdist v1.0.exe « . Les fichiers GPX seront alors mis à jour sur la base des données renseignées dans le fichier  » config.xml « . 

fleche1.gifQuatrième étape : mettre tous les fichiers dans un répertoire de transfert

Il ne vous reste plus qu’à rassembler les fichiers BMP, GPX, et MP3 ou WAV dans un répertoire de transfert et à les transférer vers le NUVI en utilisant POI Loader comme indiqué ici.

Mise à jour des cartes via myGarmin

mygarmincartes.jpg

moyen.gif NIVEAU MOYEN

Garmin propose via myGarmin des mises à jour de la cartographie des NUVI

En allant, sur myGarmin, vous verrez dans l’option « Mes cartes » si des cartes sont disponibles, soit en téléchargement, soit en envoi de DVD (frais de port à payer en sus). Selon l’option retenue, vous recevrez un mail de confirmation avec un code de 8 caractères qui vous servira lors de l’installation.

Le téléchargement du fichier se fait avec le GPS connecté à l’ordinateur, inutile de le déconnecter durant la phase de téléchargement.

 tlchargenuvi3.jpg

Une fois les pilotes USB installés, le GPS reconnu, les données sont envoyées à l’ordinateur à travers un fichier « .EXE » qui se télécharge (3 Go pour City Navigator Europe 2009.1). Inutile de cocher les cases  » Launch when done  » et  » Close Window when done « .

tlchargenuvi2.jpg

Inutile de préciser que le téléchargement est assez long. Une icône située sur le bureau vous permet de reprendre l’opération si d’aventure elle est arrêtée.

Le fichier .exe est en fait un fichier autoexécutable compressé. Avec un utilitaire tel que WinRar, vous pouvez demander à le décompresser dans un répertoire particulier, la décompression est elle aussi assez longue.

Si vous en avez la possibilité, faites graver le contenu du répertoire ainsi créé sur un DVD.

Astuce : profitez en pour mettre dans le répertoire, avant la gravure, une copie du mail reçu de la part de Garmin mentionnant votre code de 8 caractères.

Le fichier « garmin_rmu_cneunt2009_1.exe » décompressé fait une taille finale de 4.32 Go et tient donc sur un DVD.

mygarmincartes1.jpg

installmsi.jpg

Le fichier « CNEUNT2009.11Update_FRA.exe » situé dans le répertoire IMG permet d’installer le contenu de la mise à jour sur votre ordinateur.

installmg1.jpg

L’installation est elle aussi un peu longue. Elle permet de copier la nouvelle cartographie sur votre PC pour pouvoir l’exploiter via MapSource (qui doit être installé au préalable sur votre ordinateur).

Il ne vous reste plus qu’à lancer MapSource. Un message d’accueil vous informe que la carte est vérouillée.

installexe.jpg

Une autre possibilité pour l’installation de la cartographie sur le NUVI est de ne rien installer sur votre disque dur et de passer directement par le fichier setup.exe qui se trouve dans le répertoire Windows – répertoire créé lors de la décompression de « garmin_rmu_cneunt2009_1.exe », pas celui de votre disque dur principal ! Une fois les cartes dévérouillées, vous pouvez aller dans MapSource éditer votre carte grâce au « Gestionnaire de cartes » et récupérer dans Propriétés le code de 25 caractères correspondant au vrai code de dévérouillage !

ecoRoute : le test

facile.gif NIVEAU SIMPLE

ecoRoute est un outil proposé par Garmin sur les NUVI 2×5 et 7×5. Au delà du côté marketing de la chose – voir cet article, il est utile de se demander sa vraie utilité.

Cette option est accessible à partir de la version 3.00 du firmware des 7×5 et du 4.80 pour les 2×5 , pensez à mettre à jour vos NUVI via WebUpdater.

   

Nouvelles options dans le NUVI

L’arrivée d’écoRoute ne passe pas inaperçue, une nouvelle icône est disponible dans le menu des options. Cette icône donne accès au tableau de bord permettant d’exploiter les données mémorisées dans le NUVI.

options.jpg

Autre élément important, ecoRoute permet de bénéficier d’une option supplémentaire de navigation dite « Less Fuel » qui permet en théorie de calculer un itinéraire qui consomme moins…

options1.jpg

Je suis assez curieux de savoir si cette option prend en compte les bouchons… A mon sens non car la correction d’itinéraire lié au trafic se fait en fonction des encombrements et non pas de l’itinéraire choisi.

Autre question, peut-on utiliser cette option pour éviter de prendre les autoroutes … a prioir on doit consommer moins d’essence sur une nationale…

   

Premier lancement et configuration

profil.jpg

Au premier lancement de cette nouvelle option, le NUVI vous invite à créer un profil correspondant à votre véhicule. N’utilisez donc pas votre GPS préféré dans 2 véhicules différents, ça poserait un problème de fiabilité statistique emoticone.

profil1.jpg

Choisissez votre type de carburant : le choix est vaste et doit correspondre à des tables internes permettant de mesurer des rejets de CO2 spécifique à chaque type de motorisation.

profil2.jpg

Vous saisirez ensuite le prix du carburant (sic !), la consommation urbaine et extra urbaine de votre véhicule. Je réponds aux puristes avant que la polémique ne s’installe : oui le prix du carburant change tout le temps, oui il faut avoir un ordinateur de bord sur une voiture qui a déjà roulé pour saisir ces données au risque de ne mettre que celles théoriques du constructeurs qui sont fausses…

Premier constat : on est bien dans l’ordre de l’estimatif : un seul profil et des variables moyennes sont retenues.

    

Premier trajet et tableau de synthèse

ecoroute.jpg

Le menu ecoRoute propose 4 options : le rapport de carburant (voir ci-après), le prix du carburant, le profil de véhicule (pour saisir les paramètres saisis) et l’eco challenge qui est … à mi chemin entre le jeu, la prise de conscience écologique et le marketing pur ! 

Le but avoué de l’éco challenge et de nous apprendre à conduire de manière écologique vu que le but du jeu est « Augmentez le score de votre challenge (sur 100) affiché sur la carte principale et accélérant / ralentissant doucement et en conservant une vitesse constante. »

Sympa ces jeux écologiques dont l’objectif est de nous faire utiliser une voiture… A chacun sa conception de la nature emoticone.

ecoroute1.jpg

Le rapport de carburant semble assez complet comme le montre la capture ci-dessus. Il permet même d’ajuster la consommation de carburant utilisée sur une plage allant de 2 litres au 100 kms à 46,7 litres au 100 kms… Cela doit vouloir dire qu’en fin de parcours, vous devez relever sur votre ordinateur de bord la consommation réelle pour l’ajuster dans le GPS…

   

Au final, cette nouvelle option est vraiment plus à ranger du côté marketing des choses. Elle sert à réveiller les consciences : allez-vous trop vite ? votre conduite est-elle trop sportive ? rejetez-vous trop de CO2 ? Pour ce qui est de la fiabilité des résultats affichés, il ne faut pas s’attendre à des miracles. Le GPS étant totalement déconnecté du moteur, il aura du mal a déterminer avec précision la réalité de votre consommation est est aussi fonction de l’âge de votre véhicule, des conditions météorologiques, etc…

lesbolides13 |
lifexav |
100% mecanique americaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saison de Formule One 2007
| LA MARAUDE
| sera1